Le diesel plus dangereux que la voiture ?

Diesel

Les véhicules diesel sont responsables de niveaux de dioxyde d’azote (NO2) problématiques pour la santé en zone de trafic. Les véhicules de type diesel sont fortement émetteurs d’oxydes d’azote et de particules fines. En effet, les diesels émettent 30 à 100 fois plus de particules que les véhicules à essence, ce qui constitue 90% des particules émises par l’ensemble des véhicules.

Je trouve très étrange que le gouvernement Français favorise autant ce type de véhicules :

  • Taxation avantageuse (66 % pour l’essence et 56 % pour le gazole)
  • Système de bonus malus basé uniquement sur le CO2 et donc en la faveur du gazole (-25% de production de CO2)
Le résultat de cette politique est que 70% des voitures roulent au diesel en France tandis que les véhicules roulant au diesel sont interdits au Japon et coûtent une taxe de 1 100 euros à leur propriétaires au Danemark.

Pourtant, quand le gouvernement décide d’agir, il sait le faire : regardez l’arsenal médiatico-répressif déployé pour réduire les excès de vitesse responsables de 1 000 décès par ans en France (les accidents de la route tuent 4 000 personnes par ans).

Pourtant, pratiquement rien est fait pour enrayer les 40 000 décès par an imputables à la pollution par le diesel en France…

[Mise à jour du 09/03/2013] Le dernier lien ci-dessous (Le diesel cause-t-il…) provient du commentaire de Risbo que je remercie. Ce billet explique que la mortalité annuelle liée aux particules émises par les véhicules diesel serait plutôt de 1 000. Je pense ce chiffre et l’argumentation qui l’amène plus crédible. Mais le problème reste le même. Pour un même taux de mortalité, pourquoi un arsenal médiatico-répressif d’un côté, et une taxation avantageuse couplée à un système de bonus malus également avantageux de l’autre ?

Cette entrée a été publiée dans Réflexions. Placez un signet sur le permalien.

2 Responses to Le diesel plus dangereux que la voiture ?

  1. tapis de sol voiture dit :

    ces chiffres ne traduisent pas la réalité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *