Jeedom sur Raspberry Pi 2

raspberry-pi-2-Jeedom

Objectif

L’objectif de ce billet est de présenter la mise en œuvre du contrôleur domotique Jeedom sur un Raspberry Pi 2 afin de piloter une installation Z-Wave en utilisant le contrôleur Z-Wave Aeon Labs Z-Stick Series 2 (plugin Jeedom payant nécessaire : 7€).

Préparation du Raspberry Pi 2

Le 2 février 2015, la fondation Raspberry Pi annonce la sortie du Raspberry Pi 2, 6 fois plus puissant que le modèle B+. Il est équipé d’un processeur Broadcom BCM2836, de quatre cœurs ARMv7 à 900 MHz et de 1 Go de RAM. Il permet de faire tourner correctement Jeedom alors que son prédécesseur était largement sous dimensionné pour cette tâche.

Pour commencer, il faut se procurer un Raspberry Pi 2, un boîtier adapté, des dissipateurs thermiques, une alimentation +5V/2A micro-USB et enfin une carte mémoire micro SD très rapide (c’est important pour obtenir un système réactif).

Dans un précédant billet, j’ai détaillé une installation basée sur BerryBoot qui permet de faire très facilement du multiboot sur son Raspberry Pi. J’en suis revenu, notamment parce que BerryBoot pause problème lors de la mise en place de montage NFS. Je vais donc décrire ici une installation simple de la distribution Raspbian qui présente l’avantage de pouvoir se passer de connecter au Raspberry Pi clavier, souris ou écran.

  1. Télécharger la dernière version de Raspbian
  2. Dézipper le fichier pour obtenir le fichier image (ex : 2015-05-05-raspbian-wheezy.img)
  3. Il est toujours préférable d’effectuer une formatage bas niveau de la carte SD
  4. Écrire (et non copier) l’image sur la carte SD :
    pc$ sudo dd bs=4M if=~/2015-05-05-raspbian-wheezy.img of=/dev/sde
    Attention, /dev/sde doit bien correspondre au point de montage de la carte SD devant accueillir l’image Raspbian (Sous Ubuntu, on peut faire un clique droit sur le fichier 2015-05-05-raspbian-wheezy.img puis Ouvrir avec Enregistreur d’image disque)
  5. Insérer la carte SD dans le Raspberry Pi, brancher le câble Ethernet puis l’alimentation
  6. Il est maintenant possible de se connecter en ssh pour parachever l’installation (Utilisateur par défaut : pi ; Mot de passe : raspberry) :
    pc$ ssh pi@192.168.x.xxx
  7. Comme notifié par le système, saisir la commande suivante pour finaliser l’installation :
    pi$ sudo raspi-config
    Ce sera l’occasion d’étaler l’image pour utiliser la totalité de l’espace disponible sur la carte SD (1 Expand Filesystem), de changer le mot de passe (2 Change User Password) et de donner un nom au Raspberry Pi (8 Advanced Options → A2 Hostname).

Mise-à-jour de Raspbian et du firmware du Raspberry

  • Mise à jour de tous les paquets installés (à faire régulièrement) :
    pi$ sudo apt-get update
    pi$ sudo apt-get upgrade
    pi$ sudo reboot
  • Mise à jour de la distribution :
    pi$ sudo apt-get update
    pi$ sudo apt-get dist-upgrade
    pi$ sudo reboot
  • Afficher la version du firmware :
    pi$ uname -a
    Linux raspberrypi 3.12.26-rpi-aufs #1 PREEMPT Thu Aug 14 10:48:01 CEST 2014 armv6l GNU/Linux
    Sur cet exemple, la version du firmware est #1.
  • Mise à jour du firmware :
    pi$ sudo apt-get install rpi-update
    pi$ sudo rpi-update
    pi$ sudo reboot

Installation de Jeedom

  1. Télécharger le script d’installation disponible sur un dépôt GitHub :
    pi$ wget -q https://raw.githubusercontent.com/jeedom/core/stable/install/install.sh
  2. Exécuter le script :
    pi$ sudo sh install.sh
  3. Répondre aux questions et bien mémoriser le mot de passe MySQL (compter environ 15mn pour arriver au bout de la procédure)
  4. Il est maintenant temps de se connecter à Jeedom à l’aide d’un navigateur à l’adresse http://<adresse.du.raspberry>/jeedom ; utilisateur par défaut : admin ; mot de passe : admin
  5. Une fois connecté à Jeedom, il faut changer le mot de passe de l’utilisateur admin, ouvrir un compte sur le Market, puis associer ce compte à Jeedom

Mise en œuvre du Z-Stick S2

Jeedom est conçu à la base pour fonctionner avec la carte Z-Wave.Me RaZberry (~60€). Cependant avec son Market, un plugin payant Openzwave (7€) est disponible et permet la compatibilité de Jeedom avec les clefs USB Z-Wave comme la clef Aeon Labs Z-Stick Series 2 (~60€) que je possède déjà. Cette clef présente l’avantage très pratique de comporter une petite batterie lui permettant de pouvoir inclure et exclure de manière autonome (i.e. sans être connectée au Raspberry) les nouveaux modules Z-Wave.

  1. Brancher la clef Aeon Labs Z-Stick S2 sur un port USB du Raspberry
  2. Pour vérifier qu’elle est bien reconnue et connaître le port sur lequel elle est installée, il faut afficher les messages du noyau :
    pi $ cat /var/log/messages | grep 'cp210x'
    Jan  1 01:00:13 raspberrypi2 kernel: [    4.442414] usbcore: registered new interface driver cp210x
    Jan  1 01:00:13 raspberrypi2 kernel: [    4.450440] usbserial: USB Serial support registered for cp210x
    Jan  1 01:00:13 raspberrypi2 kernel: [    4.459130] cp210x 1-1.5:1.0: cp210x converter detected
    Jan  1 01:00:13 raspberrypi2 kernel: [    4.467175] usb 1-1.5: cp210x converter now attached to ttyUSB0
    Ici, on peut voir sur la dernière ligne que la clef a été reconnue et se trouve sur ttyUSB0
  3. Il faut maintenant se connecter à l’interface Jeedom
  4. Acheter puis installer le plugin OpenZwave depuis l’interface de Jeedom (Général → Plugins)
  5. Installer OpenZwave (compter 30mn) :
    pi$ wget http://127.0.0.1/jeedom/plugins/openzwave/ressources/install.sh -v -O install.sh
    pi$ chmod +x install.sh
    pi$ ./install.sh
  6. Configurer le plugin OpenZwave depuis l’interface de Jeedom (Général → Plugins → OpenZwave) en renseignant le champs Port Clé Zwave avec le port de la clef Aeon Labs Z-Stick S2 : Silicon_Labs CP2102_USB_toUART_Bridge_Controller (/dev/ttyUSB0)
  7. Installer le plugin Zwave depuis l’interface de Jeedom (Général → Plugins ; attention, il ne faut pas installer Z-Way comme indiqué dans le plugin Zwave)

Premières impressions

Voici mes premières impressions sur Jeedom (avec quelques comparaisons avec la Vera Lite sous UI7).

  • L’équipe semble réactive et Jeedom progresser vite
  • L’interface est agréable visuellement
  • Le paramétrage des modules est vraiment complet
  • L’information disponible sur un module est aussi très complète (bien plus que sur la Vera), cela aide à comprendre ce qui ne fonctionne pas
  • L’information disponible sur le réseau Z-Wave est aussi très complète (bien plus que sur la Vera) ; on peut, par exemple, afficher le maillage du réseau
  • La possibilité d’origine d’avoir un historique de l’état des modules avec des affichages sous forme de graphes est un réel plus par rapport à la Vera
  • Bien que je n’ai pas encore testé, j’imagine que les températures ne sont pas arrondies à l’unité comme sur la Vera
  • La mise en œuvre (la procédure décrite dans ce billet) est longue (plus d’une demie journée), laborieuse (plusieurs petits problèmes à résoudre) et pas forcément à la portée de tous (des box clef en main existent)
  • L’interface de Jeedom bien que relativement claire de prime abord s’avère un peu fouillis et manque de repères permettant de savoir où l’on se trouve
  • J’ai testé un Fibaro Wall Plug : La commutation n’est parfois pas instantanée, l’affichage de l’état dans l’interface n’est souvent pas conforme à l’état effectif
  • La mise en œuvre des modules Z-Wave est un peu galère, il faut jongler entre (aperçu du côté fouillis de l’interface) :
    • Le menu Général → Plugins → OpenZwave pour arrêter et relancer openZwave afin qu’un module fraîchement inclus apparaisse dans l’interface
    • Le menu Plugins → Protocole domotique → OpenZwave pour le paramétrage Z-Wave du module
    • Le menu Plugins → Protocole domotique → Zwave pour le paramétrage Jeedom du module
    À ce sujet, au niveau des menus, il me semble que :
    • Général gagnerait à s’appeler Paramétrage
    • Objet gagnerait à s’appeler conteneur ou aggregateur ou classeur (c’est justement tout le contraire d’un objet)
    • La coexistence des menus Général → Plugins et Plugins n’est pas cohérente, le sous-menu Plugins devrait changer de nom (voir son contenu réparti autrement) et se trouver dans le menu Plugins
  • Le market me fait un peu peur, j’ai déjà dû passer à la caisse (pour le plugin Openzwave) avant même de pouvoir tester Jeedom
  • L’une de mes raisons de tester Jeedom était de résoudre le problème de mes modules qui dysfonctionnent sur ma Vera :
    • L’Universal sensor de Fibaro dysfonctionne toujours. Sur Jeedom, comme sur la Vera depuis peu, l’état des entrées n’est pas remonté. Pourtant, sur Jeedom, on peut voir que l’état est bien remonté au plugin OpenZwave.
    • Le Multisensor Gen5 dysfonctionne également toujours et de la même manière que sur la Vera (la détection de mouvement ne fonctionne pas), selon les forum, je soupçonne ici plutôt OpenZwave de ne pas le supporter correctement
    • J’ai réussi à inclure le thermostat SCS317, mais n’ai pas trouvé comment afficher ou modifier la température de consigne.

Voila, Jeedom ne démérite pas, loin de là, mais ne fait pas non plus des miracles. Je le conserve tout de même car il est utile de posséder deux box différentes pour essayer de comprendre ou de résoudre des problèmes quand un module ne fonctionne pas, d’autant plus que Jeedom me semble mieux armé que ma Vera pour cela. À terme, je pense même l’intégrer dans mon système domotique puisque son architecture s’accommode très bien de plusieurs box Z-Wave (quid des interférences ?). En tout cas, bravo l’équipe Jeedom pour le travail réalisé.

Informations et sources

Cette entrée a été publiée dans Domotique, Contrôleurs, Tutoriels, Raspberry, Système and taguée , . Placez un signet sur le permalien.

18 Responses to Jeedom sur Raspberry Pi 2

  1. Laurent dit :

    Voici un courriel du créateur de Jeedom, Loïc Gevrey (avec son autorisation), en réponse à ce billet que je lui avais transmis par courriel.

    Salut,

    Merci pour le retour et certain de tes points sont déjà corrigé :

    • installation : mise à disposition d’une image toute faite : http://doc.jeedom.fr/fr_FR/doc-installation.html
    • l’interface est effectivement un axe d’amélioration constant on y travail pas mal mais difficile d’être complet et clair
    • pour le zwave on est en train de changer, openzwave devient la solution officiel et passera gratuite avec tout d’intégré dans un seul plugin et en étant 2 fois plus performante tout en consommant moins de ressource (je tourne déjà sur la beta c’est un plaisir comparé à avant)
    • pour le market déjà openzwave deviendra gratuit et on a un ratio 40% de plugin payant on essaye de pas dépasser ce chiffre pour éviter que le moindre truc soit payant
    • pour les dysfonctionnement de module zwave le fait de passer a openzwave va nous permettre de les corriger justement.

    Voila après la perfection n’existe pas donc il y aura toujours des défauts mais on essaye de les réduire au minimum.

    Cordialement,
    Loïc

    Comme je le disais, Jeedom progresse à une vitesse impressionnante !

  2. spawn78 dit :

    Salut,

    Je trouve ton article et ta critique non objective, combien de temps as tu utilisés Jeedom, as tu fais un tour sur le forum, ainsi que sur la doc officielle ? Ayant utiliser d’autre box et logiciel open source, Jeedom reste la solution la plus complète et la plus aboutie… En plus elle s’adresse à n’importe quel utilisateur de tout niveau, je la recommande à tous mon entourage, Jeedom est au top , et les gars ils ont fait un boulot du tonnerre ! Respect au moins ça !! C’est gratos et elle en fait 100 fois plus que d’autre box que tu payes 200 ou 400 euros. Bref je tenais à te dire que ton article est nul !

    • Laurent dit :
      Bonjour,
      Mon article est extrêmement factuel et son bilan est positif pour Jeedom. Pour mon utilisation Jeedom n’en fait pas 100 fois plus qu’une Vera et coûte la même chose en matériel (j’ai dû débourser 155€ pour faire fonctionner Jeedom contre 160€ pour ma Vera Lite). En conclusion, je dis que Jeedom ne démérite pas, qu’elle est meilleure que la Vera sur plusieurs points et je félicite l’équipe Jeedom pour le travail réalisé.
      J’ai même retranscrit des informations du concepteur sur les futurs développements qui effaceront pratiquement toutes mes critiques dans les prochaines versions (ce qui montre qu’elles étaient bien justifiées au passage).
      Bref, c’est votre commentaire qui me semble non objectif et déplacé.
  3. lecameleon99 dit :

    Je trouve ton commentaire nul…

    Non mais sérieux quoi. C’est un avis sur un blog d’un produit. C’est SON avis.
    Pour le tarif, je rejoins Laurent, c’est pas forcément moins chère quand on part de zéro. Rasp+alim+boite+carte SD+carte zwave, c’est pas forcément beaucoup moins chère qu’une box toute faite, avec une garantie/support (je parle pas de forum, je parle d’un support officiel sur un produit que tu as acheté et sur lequel il y a une obligation de fonctionnement)

    Je kiffe les raspberry. Jeedom je ne le connais que trop peu, mais ça m’a l’air vraiment pas mal.
    Mais je ne mettrais pas de « prod » sur des produits qui pour moi sont destiner à faire du test, dépatouiller, etc, etc… Pas envie qu’une carte SD me lâche ou l’alim que j’aurais acheté au début qui ne fonctionne pas trop bien avec le raspberry, oui-oui, je parle des déboires qu’on a tous eu au début avec nos raspberry. Des petits trucs sans importances, certes, mais qui peut devenir gavant quand tu es censé compter dessus.

    Après c’est un choix. Le choix de faire de la maintenance ou pas. Perso, je recommande Jeedom a certaines personnes avec qui je discute au travail (des geek, qui ont déjà des raspberry, qui savent dépatouiller, qui veulent se lancer/essayer), mais je recommande une box toute faite aux autres avec qui je peux discuter sur le sujet, histoire de ne pas devenir MOI leur support… :)

    Bref, c’est ton commentaire qui me semble non objectif et déplacé.

  4. Johnny dit :

    Bonjour

    Je teste depuis 2 mois jeedom sur une grosse installation zwave et je suis d’accord à 100% avec les conclusions, (je me place au niveau d’un simple client lambda mais avec ses exigences en ce qui concerne un système domotique qui nécessite un niveau de fiabilité, je ne cherche pas, comme beaucoup de geek à faire simplement « joujou » avec qqes modules, mais je veux piloter entièrement ma maison), et mon avis est mitigé, (mais je ne connais pas les autres box du marché qui ont également certains problèmes) :
    Retour factuel :
    – Très grosse galère de mise en œuvre pour quelqu’un qui ne maitrise pas linux. (mais , comme indiqué avec l’image mis à disposition, c’est mieux)
    – Beaucoup de temps a passer pour maintenir le système (c’est l’inverse de la domotique, lol), suite à des problèmes divers et notamment de portée
    – Grosse communauté mais forum de « geeks », pour les non-initiés, c’est la galère en cas de pépin « pointu », mais excellente réactivité de la team, ce qui est rassurant.
    – Une doc encore parcellaire, parfois contradictoire……
    – Des configurations de modules sur le market qui sont fausses (détecteur universel fibaro avec sondes de t° par ex)
    – Solution à ce jour encore jeune et instable, la fiabilité n’est pas au rendez-vous, d’autant + que différents hardware sont utilisés avec chacun leur faiblesses, mais elle progresse vite. Les pb de fiabilité viennent essentiellement de l’utilisation du razberry de zwave.me – Mais des problèmes similaires existent sous openzwave qui a une moins bonne interface (pas de timing )
    – Malheureusement des difficultés de communication : box center dont la sortie a été annoncée puis repoussée, (problème de fournisseurs, mais avant de communiquer il faut s’assurer de ce que l’on avance)
    – Manque de visibilité pour ceux qui se sont engagés
    – Des problèmes de remontées d’infos imputables à jeedom (les remontées se font dans zway)
    – Des plugins non officiels développés en partie et difficultés de suivis ou d’amélioration……..
    – L’équipe arrivera-t-elle à maitriser tout le système informatique a coder et résoudre les multiples bugs inhérents à la programmation (mon fils est ingénieur développeur et c’est très très compliqué……………… ! même en ayant des équipes d’ingénieurs hyper compétents)

    Mais je crois en cette solution :
    – Depuis 3 semaines, ma grosse installation fonctionne correctement, sans soucis majeurs, mais le niveau d’inquiétude est élevé, quand on sait qu’on dépend du système.
    – Système de scénarios très performant
    – Super communauté
    – Réactivité de l’équipe
    – Box center et pro qui vont sortir d’ici fin 2015 – début 2016 (ce n’est que mon idée, hein)
    – Système de sauvegarde performant
    – Multi protocoles
    – Système français qui ne dépend pas d’un cloud

    • Laurent dit :

      Merci pour ce retour très détaillé que j’ai lu avec beaucoup d’intérêt.

      Utilisez-vous les entrées de l’Universal sensor de Fibaro ?
      Si oui, êtes-vous parvenu à les faire fonctionner sous Jeedom ?

      Utilisez vous le Multisensor Gen5 d’Aeon Labs ?
      Si oui, êtes-vous parvenu à faire fonctionner la détection de mouvement ?

      Cordialement, Laurent

  5. Johnny dit :

    Bonjour

    Je n’utilise que des sondes de température avec le sensor universel
    Je vois dans jeedom un « contact sec » que je n’utilise pas et qui doit correspondre aux entrées- Si on le voit, il doit fonctionner.

    J’ai acheté le multisensor gen 5 d’aeon labs, mais il n’est pas encore compatible avec zway ou openzwave, pour l’instant il reste dans son carton, par contre les oeils fibaro marchent mieux que les aeon labs (generation précédent) en terme de réactivité

    Pour info en détecteurs, j’ai 3 oeils fibaros, 3 aeon labs, 3 sp 103 everspting et 1 st 814

  6. Philippe dit :

    Salut

    Super tuto, je suis en train de le suivre mais a ce jour le plugind OPEN WAVE et marqué gratuit.

    Deplus il n’y a plus le pluging Zwave mais que le Z-wave

    j’ai manqué qq chose ?

    Merci

    • Laurent dit :

      Jeedom évolue très vite. Son concepteur, dans un commentaire ci-dessus, annonçait : « pour le zwave on est en train de changer, openzwave devient la solution officiel et passera gratuite avec tout d’intégré dans un seul plugin et en étant 2 fois plus performante tout en consommant moins de ressource (je tourne déjà sur la beta c’est un plaisir comparé à avant) ».
      Ceci explique probablement cela.

  7. Jerome dit :

    merci pour ton explication.

    mais j’ai un problème.

    j’ai ce message :
    Démon local
    NOK
    OpenZwave (/0.3.0-beta3)
    NOK
    Compilation
    NOK

    Comment tu as fait ?

    Quand je vais sur le module ZWAVE, j’ai ce message : Impossible de contacter le serveur Z-wave Local.

  8. Zbig dit :

    Bonjour à tous

    Jerome
    Moi aussi j’ai galéré pour installer Jeedom, mais j’ai l’impression que Domoticz c’est pire. J’ai fouillé un peu partout et en fin de compte ce tuto foctionne. Comment j’ai fait:
    Le Jeedom installé et le plugin OpenZ-wave aussi (étape 4). Après l’installation via l’interface graphique de Jeedom il faut retourner en console et faire travailler les doigts (étape 5).
    A la fin de l’étap 5 j’ai rebooter la Pi.
    Après le redémarrage complet j’ai branché mon z-stick z-wave Gen5 d’Aeon Labs.
    Je suis retourné dans l’interface graphique et tous les NOK sont passés au vert OK.

  9. ced dit :

    j’ai un message d’erreur de ce type quand je fais une inclusion ??? Impossible de contacter le serveur Z-wave Local. avez vous une idée ??

  10. Mric dit :

    Une petite MAJ de l’article maintenant que nous sommes en 2016 ? Des évolutions, des trucs qui ont changé, ton retour après plusieurs mois d’utilisation ?
    Merci

  11. Domodial dit :

    Bonjour,
    J’ai installé Raspbian Jessie, tout est ok
    Par contre lorsque j’execute la commande pour installer Jeedom, rien ne se passe.
    Une idée ?

    wget -q https://raw.githubusercontent.com/jeedom/core/stable/install/install.sh
    Mon curseur retourne rapidement à la ligne sans ligne d’erreurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *