Peinture des murs en placoplatre

Contexte et matériel

peinture-murale

L’objectif de ce billet est de décrire comment peindre un mur. Je n’ai pas encore trouvé de solution miracle pour la pratique du masquage, mais j’expliquerai la problématique et des solutions glanées sur le web. Le matériel nécessaire sera le suivant.

  • Papier à poncer 180
  • Ruban de masquage
  • Pinceau
  • Rouleau
  • Sous-couche plaque de plâtre
  • Peinture

Préparation

Je suppose ici que les murs sont prêts à peindre. Je n’aborde pas les problèmes liés à la vieille peinture, à la tapisserie ou à la restauration de l’état de surface.

  1. Dépoussiérer en aspirant bien murs et sol
  2. Passer un chiffon humide sur les murs
  3. Passer la couche d’apprêt (sous-couche) en utilisant la même technique que pour la peinture (cf. section suivante).

Peinture

  1. Poncer légèrement l’apprêt pour enlever les petites aspérités (« grumeaux »)
  2. Passer un chiffon humide sur les mur
  3. Bien aspirer le sol
  4. Commencer par dégager les angles au pinceau
  5. Passer la peinture au rouleau en progressant par zones d’environ 1 mètre carré de haut en bas
    • Charger verticalement sur une zone vierge (pour éviter la surcharge)
    • Uniformiser horizontalement
    • Dernier passage avec une pression faible de bas en haut

Une fois la peinture sèche, on recommence les mêmes opérations pour la deuxième couche. Mieux vaut passer deux couches, même dans le cas d’une peinture mono-couche. Le résultat sera bien meilleur, plus uniforme et plus durable qu’avec une seule couche.

Masquage : la galère

ruban-de-masquage-1298975

Il est souvent nécessaire d’obtenir une ligne horizontale ou verticale bien nette. Cela peut être pour un effet, pour une jonction sans corniche entre le mur et le plafond, pour une jonction entre le mur et une corniche, une plinthe, un cadre de porte ou de fenêtre…

La technique la plus évidente consiste à utiliser un ruban de masquage. Mais il n’est pas facile d’obtenir une bonne finition pour les raisons suivantes :

  • Lors du décollage, le masquage peut arracher le support ou la peinture du support sur lequel il est posé
  • Si le ruban est trop chargé en peinture, la peinture risque d’imprégner le ruban et d’augmenter son adhésion au support
  • La peinture risque de s’infiltrer sous le ruban
  • La nouvelle peinture, qui forme une sorte de pellicule sur le mur, risque de s’arracher lorsque l’on enlève le masquage
  • Le rouleau de peinture risque d’être plus large que le ruban (il suffit dans ce cas de placer deux bandes de masquage avec une petit chevauchement)

Voici quelques solutions sans utiliser de ruban de masquage :

  • Pour les pros, utiliser un pinceau à rechampir
  • Utiliser un Pad Mohair pour les angles (Je n’ai pas testé)
Voici quelques astuces (non exclusives) en utilisant un ruban de masquage :
  • Utiliser un pinceau à rechampir comme un pro, mais avec le ruban comme filet. L’objectif étant de ne pas déposer de peinture sur le ruban.
  • Le ruban doit rester en place le moins longtemps possible. L’idéal est de le placer juste avant de peindre et de l’enlever alors que la peinture est encore fraîche, juste après avoir peint la surface proche du ruban. Bien entendu, cela implique un masquage par couche.
  • Utiliser un masquage de bonne qualité (Test : Adhésif de masquage Perfect).
  • Utiliser un sèche cheveux pour chauffer le ruban. Cela permet de ramollir la colle du ruban ainsi que la peinture fraîche afin que le décollement du ruban se déroule mieux.
  • Faire un angle deux plus de 90º en tirant le ruban pour éviter le décollement de la nouvelle peinture.
Cette entrée a été publiée dans Bricolage. Placez un signet sur le permalien.

One Response to Peinture des murs en placoplatre

  1. Damien dit :

    Mes astuces:

    Sans ruban :
    il est largement préférable et beaucoup plus discret de laisser 1 mm de blanc sur le dessus du mur (si plafond blanc) que de de peindre l’arrête de l’angle

    Avec ruban
    -même principe que sans ruban (il vaut mieux couvrir l’arrête avec le ruban que la peindre)
    -laisser sécher puis passer une lame de cuter avant de retirer le ruban pour éviter de tirer la peinture qui forme une pellicule avec le masquage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *