Pour le fisc, les enfants ne comptent pas…

Savez vous que les enfants ne comptent pratiquement pas dans le calcul de votre imposition ?

Les trois grandes étapes du calcul de l’impôt

Le montant de l’impôt brut se calcule à partir du revenu net imposable, en 3 grandes étapes :

  • Diviser le revenu net imposable par le nombre de parts,
  • Appliquer ensuite à ce résultat le barème progressif de l’impôt (défini par tranche),
  • Multiplier le résultat obtenu par le nombre de parts du quotient familial.

Un conjoint compte pour une part, un enfant presque pas

Prenons maintenant un foyer fiscal avec un revenu annuel de 100000€ et trois configurations :

  1. 1 personne célibataire (1 personne dans le foyer).
  2. 1 couple (2 personnes dans le foyer).
  3. 1 adulte avec 2 enfants à charge (3 personnes dans le foyer).
On pourrait s’attendre à ce que la configuration 3 soit celle qui paye le moins d’impôts. Et bien c’est loin d’être le cas. En effet, les enfants ne comptent ni pour une part, ni pour une demi-part (comme on le pense souvent), mais seulement pour une demi-part plafonnée…
  1. La personne célibataire aura une imposition annuelle de 23341€.
  2. Le couple aura une imposition annuelle de 15699€, soit 7642€ de moins que la personne célibataire.
  3. L’adulte avec 2 enfants à charge aura une imposition annuelle de 20317€, soit 3024€ de moins que la personne célibataire mais 4618€ de plus que le couple !

Informations et sources

Cette entrée a été publiée dans Réflexions. Placez un signet sur le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *