Archives du tag : Voiture

Pneus hiver

520_540_alpin_a4
Pourquoi utiliser des pneus hiver

Les pneus hiver sont également couramment désignés par le terme pneus neige. Cette seconde dénomination est inadéquate car elle laisse supposer qu’ils ne sont utiles que quand il neige, ce qui n’est absolument pas le cas. En effet, la gomme d’un pneu été est élaborée pour fonctionner dans des températures situées à partir de 6 degrés. En dessous, la gomme devient très dure et adhère moins à la route.

Les pneus hiver sont biens plus performants que les pneus été lorsque la température de la route est inférieure à 7°C mais aussi sur routes très humides, mouillées, enneigées ou verglacées. Les pneus hiver pourrait pratiquement être utilisés toute l’année (étant très efficaces sous la pluie et sur la boue), mais leur usure devient rapide lorsque les températures sont au dessus de 15°. Ainsi, sur le sec comme sur le mouillé, quatre pneus hiver quand il fait froid vous sauveront la mise au premier freinage d’urgence en ville.

Un pneus hiver permet de gagner en distance de freinage par rapport à un pneu été :

  • 7% (4 mètres) sur route mouillé à 90km/h et à 5°C
  • 17% (11 mètres) sur route verglacée à 30km/h
  • entre 20% et 40% sur route enneigée

En région parisienne, j’utilise les pneus hivers environ de fin novembre à courant avril (cela peut varier d’une saison à une autre).

Coût des pneus hiver

Les pneus hiver coûtent cher à l’achat, tout comme les pneus été. Pendant que les pneus hiver sont utilisés, les pneus été ne s’usent pas (et vice versa). Sur la distance, le coût d’un train de pneu hiver et d’un train de pneu été n’est pas beaucoup plus élevé que le prix de deux trains de pneus été. Il est également possible de dédier un jeu de jantes pour les pneus hiver. Ainsi, inutile de passer (et payer) au garage pour changer de monte. Mieux encore, beaucoup de voitures sont maintenant équipées de pneus 17 pouces (R17, 50). Passer en 16 (R16, 55) est bénéfique sur la neige et permet de payer les pneus hiver bien moins cher qu’en version 17 pouces. La différence de prix pouvant même rembourser le prix des jantes, avec un confort de roulage en hiver accru.

Entreposer ses pneus entre deux saisons

  • Curer (enlever les pierres se trouvant entre les rainures et dans la gomme) les pneus
  • Dégonfler les pneus à 500 grammes maximum pour limiter l’oxydation du caoutchouc
  • Entreposer les pneus dans un local aéré, sec et tempéré (10 à 25°C), à l’abri de la lumière directe du soleil et des intempéries
  • Veiller à ce qu’ils soient éloignés de toute substance chimique, solvants ou hydrocarbures, susceptibles d’altérer la nature de la gomme
  • Empiler les pneus montés sur jantes sur une palette de bois bien à plat ; placer les pneus sans jantes verticalement (debout) en prenant soin de les retourner une fois par mois

Couple de serrage des écrous de jantes

Le couple de serrage est variable en fonction du matériau de la jante (alliage ou tôle), du diamètre des écrous et de la surface de portée (plate pour jante en alliage et conique pour jante en tôle). Ce couple est indiqué dans le manuel d’entretien de la voiture et se situe généralement autour de 90N.m. Le serrage doit se faire en employant un lubrifiant, de préférence sans graisse, sur les filets.

Publié dans Réflexions | Tagué | 2 commentaires

Entretien des sièges de voiture en cuir

Pour entretenir des sièges de voiture en cuir j’utilise du savons de Marseille à la glycérine (ex : savon de Marseille Le Chat) pour le nettoyage et du Gold Class Cuir + pour nourrir et protéger le cuir. Peugeot-5008_2010_1600x1200_wallpaper_46

  1. Nettoyer le cuir avec de l’eau savonneuse en utilisant du savons de Marseille à la glycérine (ex : savon de Marseille Le Chat) et une brosse avec des poils en nylon plutôt souple. Utiliser peu d’eau et ne pas insister sur les coutures.
  2. Meguiars
  3. Essuyer avec un chiffon microfibre légèrement humide.
  4. Bien laisser sécher (au moins une journée).
  5. Verser une petite quantité de Gold Class Cuir + sur un tampon applicateur mousse ou microfibre (ex : Meguiars tampon applicateur mousse) et faire pénétrer soigneusement dans le cuir.
  6. Essuyer avec un chiffon microfibre (ex : Meguiars chiffon en microfibres).

Publié dans Bricolage | Tagué | 1 commentaire

Vive les 4×4 !

D’après l’institut américain d’assurances et de sécurité routière, les occupants d’un véhicule heurté par un 4×4 ont 27 fois plus de chance de mourir que s’ils avaient été heurtés par une voiture normale. Pour les piétons et cyclistes : les chiffres de mortalité sont multipliés par 3 quand un 4×4 est impliqué dans l’accident. Les piétons sont la cible privilégiée des 4×4 pour des raisons de visibilité. Un 4×4 transforme une fracture de jambe relativement simple, en fractures du bassin, en lésions abdominales, thoraciques et pour les enfants en lésions crâniennes.

De part sa masse, son coefficient de pénétration dans l’air et la taille de ses pneus, un 4×4 consomme 48% de carburant en plus en ville qu’une voiture traditionnelle (selon une étude de l’Ademe).
Une étude menée par le bureau d’ingénieurs Metron de Brugg montre que les gros 4×4 rejettent 35% de CO2 de plus qu’une voiture moyenne.

Conduire un 4×4 en ville c’est se moquer du risque très fortement accru de tuer ou d’aggraver les blessures d’un autre automobiliste, d’un piéton ou d’un cycliste. C’est se moquer des conséquences néfastes pour l’environnement. C’est tout simplement n’avoir ni conscience ni moralité.

Publié dans Réflexions | Tagué | Laisser un commentaire