Amélioration de l’affûteuse de lames de scie circulaire OTMT

Choix d’une affûteuse de lames de scie circulaire

Pour un affûtage occasionnel de lames de scie circulaire, le choix d’une affûteuse n’est pas évident. En effet, soit la qualité n’est pas au rendez-vous (ex : affûteuse de lames de scie circulaire OTMT que l’on trouve régulièrement à moins de 100 €), soit le prix est trop important pour l’utilisation qui en est faite (ex : affûteuse de lames circulaires Holzmann de l’ordre de 400 €).

Défauts de l’affûteuse OTMT

Je me suis donc rabattu sur l’affûteuse de lames de scie circulaire OTMT. Le premier affûtage d’une lame (de 40 dents) a fait apparaître trois défauts gênants que j’ai cherché à corriger.

  • Le premier problème provient du support de lame de scie qui vient se positionner sous la lame au plus près de l’affûtage pour empêcher la lame de vibrer et reprendre les efforts d’affûtage. La partie inférieure fileté de ce support n’est pas concentrique avec la partie supérieure et la fixation de ce support au bâti est vraiment trop légère.
  • Le deuxième problème provient du support du bras porte lame. En effet, le porte-à-faux est important et ce support est vraiment trop léger. De plus, il faut serrer indépendamment le support au bâtis ainsi que le support au bras. Ce double serrage complique le bon positionnement de la lame.
  • Le dernier problème provient du système de réglage de l’angle d’affûtage. Seulement 20mm séparent le point de rotation du point de serrage ce qui est bien trop peu pour un réglage précis. De plus, il est pratiquement impossible de serrer sans altérer la position angulaire choisie.

Modifications du support de lame de scie

Affuteuse_support_lame_00 Affuteuse_support_lame_01

Sur l’image de gauche le nouveau support (à gauche) et l’ancien (à droite). L’image de droite détaille les pièces composant le nouveau support.

Modifications du support du bras porte lame

Affuteuse_support_bras_02    Affuteuse_support_bras_01    Affuteuse_support_bras_00
Sur l’image de gauche, le support original. Au centre, le détail des pièces qui compose le nouveau support. A droite, le nouveau support. La molette supérieure permet maintenant d’immobiliser tout le dispositif en une seule action.

Modifications du système de réglage de l’angle

Affuteuse_angle_00      Affuteuse_angle_01
Affuteuse_angle_02      Affuteuse_angle_03
En haut à gauche, le système d’origine de réglage de l’angle d’affûtage. À droite, les pièces ajoutées pour améliorer le système d’origine.
En bas, deux images du nouveau système micrométrique de réglage de l’angle d’affûtage. L’entraxe entre le point de rotation et le point de réglage micrométrique est de 80mm. Plus rien ne bouge quand on serre les écrous d’immobilisation.

Avant / Après

Affuteuse_00      Affuteuse_01

Affuteuse_dessous_00      Affuteuse_dessous_01

Remarque : avant d’affûter une lame, penser à la nettoyer des résines et autres saletés avec de l’essence F, du pétrole ou du décapant pour four (de préférence sans soude).

Produits


Cette entrée a été publiée dans Bricolage. Placez un signet sur le permalien.

13 Responses to Amélioration de l’affûteuse de lames de scie circulaire OTMT

  1. halbout dit :

    Bonjour,
    Tout d’abord toutes mes félicitations pour vos modifications et explications. Je suis un éventuel acheteur de cette machine et j’aimerais savoir si, après modifications, cette affûteuse vous donne satisfaction. Par ailleurs pouvez vous me dire si le plus petit fer plat que l’on voit sur la photo « affûteuse _angle_01 » est le même que celui que l’on voit sur la photo « affûteuse _support_lame_01 » et « affûteuse _dessous_01 ».
    Cordialement
    J.Halbout

    • Laurent dit :

      Oui, après modification, elle m’a donné entièrement satisfaction pour ma première séance de réaffûtage (2 lames de scie stationnaire et une lame de scie circulaire portative). Je suis actuellement satisfait de la coupe de ces lames.
      Non il ne s’agit pas du même fer plat (mais ils sont probablement débités dans le même profilé). Sur la photo affûteuse _angle_01 le fer se monte sous la base et remplace le système de serrage de l’un des pieds de l’affûteuse. Le trou ovale reçoit la tige fileté et permet à celle-ci de s’incliner en fonction du réglage. Celui des photos affûteuse _support_lame_01 et affûteuse _dessous_01 est celui du nouveau support de lamme de scie.

  2. Fabrice dit :

    Bonjour,

    Merci pour cette page et ces améliorations.
    J’ai moi aussi passé commande.

    Cdlt.

  3. Albert dit :

    Bonsoir,
    J’ai regardé avec intérêt les améliorations apportées à votre affûteuse,c’est ingénieux.
    Pour supprimer le port à faux du bras sur lequel est fixée la lame de scie vous avez remplacé
    le support rond par un bloc -est-ce de l’acier ou de l’alliage léger?
    J’hésite entre acheter le GS 400 de Gude qui ressemble au vôtre et le GSS 500 de Gude
    également qui paraît plus stable,déjà par son poids (19 kg)-pouvez -vous me donner votre
    avis?

    Merci.

    • Laurent dit :

      C’est un profilé creux en aluminium. La GSS 500 est certainement nettement meilleure (je ne l’ai pas testée) mais aussi nettement plus chère.
      La GSS 400 semble en tout point équivalent à celle d’OTMT. Pour mon usage très occasionnel et après modifications, celle d’OTMT me donne satisfaction. Si vous n’avez pas envie de la modifier ou si vous avez le budget, le vous conseillerai plutôt la GSS 500.

  4. jean dit :

    Bravo pour les transformations, mais pourriez-vous me donner les côtes exactes des pièces du dispositif de réglage de l’angle.
    Merci.

    • Laurent dit :

      La photo « Affuteuse_angle_01.jpg » détaille très bien l’ensemble des pièces de ce dispositif. Vous pouvez en déduire toutes le côte puisque « L’entraxe entre le point de rotation et le point de réglage micrométrique est de 80mm ». Sur la photo cela correspond à l’entraxe entre le gros perçage le plus à gauche sur la grosse barre et le deuxième perçage en partant de la droite.

      • jean dit :

        Merci, mais je ne comprends pas très bien la pièce sur le bâti (qui reçoit la tige filetée). Pourriez-vous me renseigner.
        Merci.

        • Laurent dit :

          Cette pièce comprend 3 trous. Les deux plus petits permettent le passage des vis de maintient de l’un des deux supports du bâti moteur (celui que l’on voit en gros plan de face sur la photo Affuteuse_angle_02.jpg). Cette pièce peut coulisser pour déplacer le support du bâti moteur. Une fois les deux vis serrées, cette pièce est immobile.
          Le 3ème trou de la pièce permet de faire passer la tige filetée. Il est ovalisé car la tige filetée doit pouvoir s’incliner en fonction du réglage. La tige filetée n’est pas solidaire de cette pièce, elle peut tourner librement dedans. Un écrou frein vissé sur la tige filetée et situé dessous empêche la tige de se dégager.
          Avez-vous trouvé votre réponse dans mes explications ?

          • jean dit :

            Je me suis fait mal comprendre, il s’agit de la pièce cylindrique sur le bâti qui reçoit la tige filetée.
            Merci

          • Laurent dit :

            Ok, la solution de l’écrou/contre écrou pour servir de butée ne fonctionnait pas car les écrous étaient trop large et empêchaient la tige filetée de tourner librement pour réaliser le réglage. Le cylindre est donc un écrou moins encombrant qui vient recevoir un contre écrou standard dessus.

  5. jean dit :

    Ca y est, c’est terminé. Cela fonctionne parfaitement. J’ai remplacé votre profilé d’aluminium par un en PVC (chute de barrière de portail), cela apporte l’avantage d’être plus long et atténuer davantage les vibrations.
    Merci encore de votre aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *